top of page
Rechercher

4 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Dernière mise à jour : 19 janv.




1. Laisser son compte à l’abandon


Le premier truc à ne surtout pas faire : laisse son compte à l’abandon. Pourtant, c’est assez fréquent ! Vous n’avez plus le temps, la personne en charge des réseaux sociaux est partie et vous n’avez pas les codes… Bref, il existe plein de raisons de laisser un compte prendre la poussière mais ne le faites pas ! En laissant votre compte à l’abandon, c’est comme si vous disiez à vos clients : Je suis fermé, allez voir le voisin. Ne pas animer vos pages sociales renvoie une idée de manque d’activité.

L’humain est méfiant par nature: pourquoi votre compte est-il vide ? Avez-vous mis la clé sous la porte ? Avez-vous si peu de considération pour votre audience ? Êtes-vous si en décalage avec le monde que vous ne vous en souciez pas ? Votre employé.e a-t-il/elle démissionné ? Pourquoi ? Si l’internaute commence à se poser ce type de question, il ne prendra pas la peine de regarder votre site ou de vous contacter, il ira voir votre concurrent. Pire encore, il pourra être amené à dire à d’autres que votre entreprise a fermés. Il est donc impératif, si on a un compte sur les réseaux sociaux, de le maintenir actif.


2. Ne pas tenir compte des codes de chaque réseau


Chaque réseau social dispose de ses propres codes, de ses propres règles. C’est la même chose que pour les communautés IRL : on ne se faufile pas comme ça dans un groupe de motards sans se faire démasquer !

Sur les réseaux sociaux, c’est pareil ! Pour profiter pleinement de toute la puissance de ces réseaux, il faut en connaître les codes et usages. Par exemple : sur Instagram, utilisez les hashtags pour toucher une cible plus large. Un code qui est inutile sur Facebook car son algorithme est suffisamment puissant pour reconnaître les mots clés sans #. En revanche, les URLs ne sont pas reconnues par Instagram, ne partagez donc pas vos articles de blog directement dans votre post. Étudiez chaque réseau que vous sélectionnerez pour bien les utiliser.

Ne pas connaître les codes, ne pas les appliquer c’est tendre le bâton.. votre audience ne pourra vous prendre au sérieux que si vous êtes capable de n’utiliser que des outils que vous maîtrisez.


3. Publier sans fréquence


Certainement une des erreurs les plus fréquentes.. Parce que vous faites ce que vous pouvez ! Parce que vous avez autre chose à faire et bien souvent, vous sous-estimez l’importance des réseaux sociaux.

Alors vous publiez de temps en temps, quand vous avez le temps, quand vous avez une idée.. Sauf que les algorithmes, eux, regardent la fréquence de vos publications et s’en servent pour développer votre visibilité ou au contraire, minimiser la portée de vos posts. Ce qui rend vos actions contre-productives. L’idéal pour profiter de toute la puissance des réseaux sociaux est de publier avec une certaine fréquence. En créant un rythme, vous entretenez votre compte de manière régulière et instaurez une sorte de rendez-vous avec vos fans. Le doute s’installe extrêmement vite avec les réseaux sociaux. Il faut donc faire attention à chaque détail. Dès que vous avez une idée de publication ou que votre activité vous permet de partager, notez ces idées. Créez-vous un planning de publication, publiez de façon régulière. Pas forcément tous les jours, tant qu’une fréquence existe.




4. Publier « aux heures d’affluence »


Je vous vois regarder votre écran avec a peu de choses près cette tête-là :

Là où c’est une erreur, c’est qu’il n’existe pas d’heure miracle où tous vos posts auront un véritable succès.

Vous pouvez vous aider des horaires proposés par les millions d’articles de blog pour établir une première piste mais en réalité tout dépend de votre cible et de ses habitudes. Sont-ils plus actifs le matin avant d’aller travailler ? Sur la pause du midi, le soir ? Ou sont-ils plus actifs pendant la journée sur des réseaux professionnels comme LinkedIn ? Vous devez tester plusieurs horaires pour trouver celui qui correspond le mieux à votre cible.

Et le petit tip en plus, c’est de publier un peu avant l’horaire idéal pour que l’algorithme ait le temps d’analyser votre publication et le placer correctement au moment où votre cible sera présente et active sur le réseau.




5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page