top of page
Rechercher

Le top 7 des compétences recherchées sur le marché de l’emploi





De nos jours, pour les recruteurs, le défi ne réside pas tant dans les profils de recrutement que dans le potentiel. Ceci implique de se concentrer plus sur la personnalité du candidat et sa capacité à s'adapter ou à évoluer que sur son diplôme ou son expérience passée. Dans le contexte du recrutement, le savoir-faire et la motivation sont aujourd'hui des facteurs essentiels.

Par conséquent, afin de faciliter votre entrée dans la vie professionnelle et d'évoluer tout au long de votre carrière, il demeure important de connaître les compétences les plus recherchées.

Avoir une idée assez précise des connaissances et des compétences professionnelles que vous avez encore à acquérir pour obtenir le travail qui vous fera aimer votre boulot !


Quelles sont donc les qualités essentielles à la recherche d'un emploi dans le monde du travail ?


Pour répondre à cette problématique voici 7 compétences comportementales attendues sur le marché du travail



1- La capacité d'adaptation

La seule chose dont vous pouvez être sûrs dans ce monde est que tout est en constante évolution. Il en va de même en ce qui concerne le monde professionnel, qui est en constante mutation, ne serait-ce qu'en raison de la transformation numérique et du développement du télétravail qui s'est étendu à de nombreux secteurs d'activité depuis la crise sanitaire du Covid-19.

Ainsi, il existe un risque élevé de changement d'employeurs, de collègues, de tâches, de responsabilités et même d'emplois pendant votre vie professionnelle.

Alors, pour progresser dans le monde du travail d'aujourd'hui, vous devez faire preuve de souplesse et de flexibilité.

C'est la raison pour laquelle les employeurs recherchent des employés capables de s'adapter et de tirer parti du changement plutôt que de s’y opposer.



2- Savoir travailler en équipe

Faire partie d'une équipe de travail, c'est comme faire partie d'un choeur : il faut connaître sa place et bien jouer son score.

Le fondement d'une bonne équipe est que chaque membre du groupe doit prendre conscience de ses points forts et de ses limites, tout en étant un collègue agréable, coopératif et digne de confiance.

Mais, il faut aussi être capable de demander l'aide d'un autre membre du groupe pour les tâches que l'on maîtrise moins et ne pas avoir peur de proposer votre aide aux autres quand l'occasion se présente. En utilisant nos forces mutuelles, tout le groupe finit par progresser.



3- Bien communiquer et avoir le sens de la négociation

La capacité de communiquer efficacement, oralement et par écrit, est l'une des compétences professionnelles nécessaires pour obtenir les faveurs des recruteurs.

En effet, communiquer c'est avant tout être capable d'entrer en relation avec les autres en les écoutant et tout en étant capable de se mettre à leurs places afin de mieux répondre à leurs besoins.

Il reste donc important que vous sachez bien communiquer en donnant un message clair, précis et non biaisé par vos émotions afin de pouvoir mieux interagir avec vos collègues pour une meilleure productivité de l’entreprise.

C'est d'ailleurs quelque chose que les employeurs remarquent. Par exemple, quand les gens sont réticents à communiquer dans leur travail, ils tendent à être exclus du développement organisationnel. Inversement, une personne ouverte sera plus recherchée et intégrée aux plans d'activités.



4- L’esprit critique et la prise de décision

Les recruteurs voient l'esprit critique comme l'une des compétences les plus importantes dans le monde du travail, mais les employés sont souvent réticents à profiter pleinement de cette qualité.

Il faut dire que l'esprit critique peut être perçu comme une menace en milieu professionnel, car il peut amener à remettre en question différents aspects de l'entreprise (méthodes de management, stratégies, valeurs) et donc l'organisation en place.

Cependant, bon nombre d'employeurs savent qu'un employé ayant un esprit critique aura tendance à faciliter l'émergence de nouvelles idées et à prendre des décisions qui profiteront à l'ensemble de l'entreprise.

Un salarié sachant faire preuve de sens critique saura plus facilement remettre en question une méthode de travail jugée obsolète, prendra le temps de bien évaluer une situation avant de passer à l'action, ou encore osera exprimer son avis (de manière diplomate) à ses collègues sans crainte de froisser leur égo. Par ailleurs, les entreprises attendent également de leurs salariés qu'ils utilisent leur esprit critique pour prendre des décisions difficiles dans des délais parfois urgent. Une tendance qui met en évidence l'importance de maîtriser une autre compétence clé : la gestion du stress.



5- Les compétences relationnelles

Les employeurs sont de plus en plus attentifs au savoir-être des candidats, quitte à être moins exigeant sur leurs compétences techniques, qui pourront plus facilement être acquises grâce à une formation interne. Un recruteur cherche avant tout à être rassuré sur le fait qu'un futur collaborateur disposera bien des qualités relationnelles nécessaires à sa bonne intégration dans l'entreprise, et en particulier dans votre équipe de travail.

Il est d'ailleurs fréquent qu'un candidat moins qualifié qu'un autre réussisse à obtenir un poste, dès lors qu'il arrive à donner à voir un aperçu de ses compétences relationnelles durant le processus de recrutement, que cela soit dans sa lettre de motivation ou au cours de l'entretien d'embauche: sens de la communication, capacité d'écoute, empathie et intelligence émotionnelle etc.



6- Avoir le sens des priorités

Vous avez souvent l'impression de devoir jongler avec un grand nombre de tâches en même temps? Ce n'est pas une impression. Dans la plupart des milieux de travail aujourd'hui, c'est la réalité. Dans ces conditions, si vous avez du mal à distinguer les tâches prioritaires de celles qui peuvent attendre, on risque vite de se sentir dépassée. Alors, si les tâches s'accumulent et que vous finissez par ne plus voir clair entre l'important, l'urgent et l'accessoire, rien de mieux que de faire le point avec votre supérieur. De plus, quand vous accordez vos priorités à celles de votre patron, il y a d'excellentes chances que cela vous fasses gagner des points au sein de l'équipe.



7- Bien gérer votre temps

La gestion du temps est liée à celle des priorités. Quand vous avez une tâche à accomplir, il faut se concentrer sur elle et la terminer au lieu de vérifier vos courriels compulsivement ou de répondre au téléphone chaque fois qu'il sonne. Parfois, bien gérer votre temps passe par la capacité de dire non à certaines demandes. Vous dites oui à tout, vous n'osez pas refuser, vous en prenez trop sur vos épaules. Cela a évidemment des répercussions sur votre efficacité et votre capacité à mener vos tâches à terme.

Il faut accepter que vous ne pouvez pas être partout à la fois. Il faut aussi vous donnez la peine d'apprivoiser les fonctionnalités des outils informatiques qui peuvent vous sauver du temps.




Retenez que pour progresser et être heureux en emploi, il est essentiel de vous connaître vous-même. Posez-vous les bonnes questions, a-t-on le sens de l'organisation? Sait-on gérer les priorités, est-on à l'aise avec le travail d'équipe ? Sachez avoir un regard critique sur vous-même et reconnaître que, parfois, vous pouvez vous tromper. Cette compétence est à la base même du potentiel de développement de carrière, car, en connaissant vos points faibles, vous serez en mesure de trouver des façons pour vous améliorer.

Dans cette quête de vous-même, les autres peuvent vous être utiles. Le regard et l'opinion des collègues des clients aident à avoir l'heure juste sur votre travail. Alors la base c’est d’apprendre à vous connaître !


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page